Vidéo

Vórtice en suspensión

Vórtice en Suspensión is the fruit of a rhythmical analysis of traditional music of oral Afro-Colombian origin. The material will be used to construct a mechanism originating in the opposition of contrasting timbres which evolve and attain a complex polyrhythm –calculated entirely which the aid of Open Music– and also an almost imperceptible transformation of the durations which make up that polyrhythm. The result follows a process of vague periodicity by way of complex polyrhythms which remain ever mobile.

Improvisation - Cercles 2b

Improvisation - Cercles 2b

Live Recording

Festival Ecuatoriano de música contemporánea

Teatro Variedades 

Quito - Ecuador

Septiembre 2017

Suicide en Guayas - Teaser

Suicide in Guayas (IGM - 015), the new album by composers Susan Campos-Fonseca and Fredy Vallejos, was presented in Guayaquil Ecuador on June 23, 2017, during the II Encuentro Internacional de Arte organized by the Instituto Latinoamericano de Investigación en Arte (Universidad de las Artes, Ecuador). The presentation was at the Museo Antropológico de Arte Contemporáneo - MAAC, in sound installation format. Campos-Fonseca, Vallejos, and Arsenio Cadena from the production team were present, accompanied by art curator Norberto Bayo Mestre.

www.irreverencegroupmusic.com/

Disponible sur iTunes

Esquisses en Spirale

à propos de Esquisses en Spirale:

« Percussionniste, il travaille avec la composition assistée par ordinateur (OpenMusic) des structures très élaborées. Il a créé pour In vivo une spirale rythmique sonore qui se développe : d’une texture, naissent des rythmes qui s’interpolent et varient de manière imperceptible. Avec Thomas, ils ont beaucoup travaillé sur des systèmes de signaux et pré­signaux pour se repérer dans la spirale.

Thomas a organisé une battle de solos, chaque danseur étant lié à une couche rythmique et quand la couche rythmique évolue vers l’unisson, tous les danseurs évoluent vers cet unisson. »

 

ENTRETIEN à Thierry de MEY

Provoquer une rencontre dans "Mouvement N° 4" 20/07/2012

Variaciones sobre 7 lineas imaginarias

Les Variations développent un concept qui m'est chère depuis quelque temps, a savoir ce que Grisey appelé la "périodicité floue".

Le titre de la pièce fait allusion au procédé d'écriture. En effet les 4 Variations correspondent aux 4 processus ­qui ont comme point de départ commun un répertoire de patterns rythmiques, fréquentielles et dynamiques­, et les 7 lignes au nombre des pulsations (virtuelles ou pas) des dites patterns.

Si bien la totalité du matériau est fruit de la structuration des durées basé sur la formalisation des musiques afro­-colombiennes de tradition oral, la conception formelle du temps reste différente: elle joue entre une directionnalité cyclique, linéaire ou discontinue et sur le rôle de la pulsation dans la perception des différentes couches polyphoniques.

MONO

MONO by ZOO/Thomas Hauert
MONO by ZOO/Thomas Hauert

Trailer MONO from ZOO/Thomas Hauert on Vimeo.

MONO by ZOO/Thomas Hauert
Première: 15/11/2013 at Charleroi Danses biennale

Mettre en mouvements une pièce radiophonique, « à écouter »: voilà un projet étonnant. Depuis son enfance en Suisse, Thomas Hauert est fasciné par ces programmes qui nous font accéder à des mondes sans images. Pour sa nouvelle création, il s’entoure du compositeur Fredy Vallejos, rencontré à l’Ircam, d’une altiste et de sept danseurs de sa compagnie.
Ensemble, ils inventent une pièce sans histoire linéaire ni personnages fixes, polyphonique et abstraite. Ils déploient sons et mouvements pour dessiner un nuage de sensations susceptible de court­circuiter nos raisons pensantes et de stimuler nos corps par immersion et empathie. Le chorégraphe, artisan de subtiles alchimies entre improvisation et composition, nous invite à apprivoiser la volatilité de nos consciences subjectives.

Divergence / Convergence

Dédiée à mon frère, Camilo, divergence / convergence est une Variation perpétuelle, dans la quelle j'essai d'exploiter 3 formes de perception temporelle. Dans la première partie, notre écoute se concentre dans l'instantané. L'importance est donné principalement au timbre, à la matière, et de ce fait, le temps devient statique. La deuxième partie utilise la juxtaposition d'objets sonores contrastants tout en gardant un discours conduit. Le résultat est une directionalitée temporelle non linéaire. Au contraire, la troisième est dernière partie, évidence le principe d'écriture de la pièce, a savoir: la variation. Ainsi l'élaboration du propos musical donne comme résultat une type de temporalité qu'on pourrait appeler directionnelle linéaire.
Le titre de la pièce, suggère un processus de transformation progressive d'un objet vers un autre, mais aussi, l'opposition des types d'écriture différents.

Sans Titre No. 5

Forme instable, avec des passages abrupts, progressifs ou masqués, entre divers univers sonores distincts. Certains de ces univers suggèrent un discours musical surréaliste, d'autres sont de simples "paysages sonores" ou encore des formes musicales clairement indépendantes. Néanmoins il existe des fils conducteurs dans le déroulement temporel non linéaire de la pièce: certains objets sonores très caractérisés, et la voix, qui d'un simple son "neutre" devient peu a peu un des élément principaux du discours musicale.

Voyage

Gerard LOCOINTE : Voyage

pour vibraphone solo

Vidéo: JuanFcano

Vibraphone: Fredy Vallejos

Fredy Vallejos est un compositeur, percussionniste et musicologue d'origine colombienne, basé à Guayaquil (Equateur) En savoir plus...